Communiqué Presse du CNOI : EVOLUTION DU RÔLE INFIRMIER ET FORMATION UNIVERSITAIRE (Rapport HENART)

Aller en bas

Communiqué Presse du CNOI : EVOLUTION DU RÔLE INFIRMIER ET FORMATION UNIVERSITAIRE (Rapport HENART)

Message  Marie christine le Dim 6 Fév - 18:51

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 4 février 2011
L’ORDRE NATIONAL DES INFIRMIERS SALUE LES RECOMMANDATIONS DU RAPPORT HENART
L’Ordre national des infirmiers note avec un vif intérêt que le rapport HÉNART sur les « métiers en santé de niveau intermédiaire » se prononce pour une évolution du rôle infirmier et une formation universitaire ad hoc.
Cette recommandation rejoint la position ordinale sur les nouveaux rôles infirmiers, adoptée par le Conseil national le 14 septembre 2010. Dans un contexte de vieillissement de la population, de baisse de la démographie médicale, de maîtrise nécessaire des coûts de santé et d’aspiration des professionnels à de nouvelles formes d’exercice, cette évolution peut contribuer à améliorer l'accès aux soins, notamment dans les soins primaires.

L’Ordre national des infirmiers – ONI - se réjouit que le rapport HÉNART affirme la nécessaire évolution du rôle des infirmiers pour répondre aux besoins de santé de la population. Ce rapport confirme les constats et les préconisations de l’Ordre sur les nouveaux rôles infirmiers.
L’infirmier est un acteur central pour le traitement et le suivi du patient, et pour contribuer à identifier les besoins de santé. Il est à même de jouer un rôle important en vue d’améliorer l’accès aux soins, leur qualité et leur coordination, sans risque de « multiplier outre mesure les intervenants auprès du patient ».
L’ONI souhaite que ce rapport se traduise rapidement dans la réalité. L’urgence des besoins qu’il souligne est notamment liée à la dépendance, aux restructurations hospitalières et au traitement des patients atteints de maladies chroniques. En outre, le contexte démographique et financier actuel impose que l’on traite sans tarder ces épineux problèmes.
A l’instar des pays qui ont instauré les pratiques infirmières avancées, des infirmiers formés et diplômés pour de telles pratiques représenteront une réelle valeur ajoutée, sans « risque de prolifération des métiers de la santé et de complexifier le paysage sanitaire ».
Cette volonté politique doit s’affirmer enfin, pour pouvoir être incarnée par des infirmiers désireux de s’investir et formés dans une nouvelle forme d’exercice clinique.

_________________
Marie Christine PADERNOZ
Ex Presidente et Ex élue du Conseil Ordre Infirmier 50

Marie christine
Admin

Féminin Nombre de messages : 119
Localisation : Graignes
Emploi : Infirmière DE - Secteur public - Hôpital de St lô
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://ordreinfirmier50.discutforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum